20 Mar 2015

L’innovant TaxiBot utilisé en conditions réelles de trafic aéroportuaire

A la suite de l’approbation de l’EASA, Lufthansa LEOS, filiale de Lufthansa Technik AG, a commencé à utiliser le TaxiBot, développé par IAI et TLD avec le soutien et la coopération de Lufthansa LEOS, pour ses opérations aéroportuaires. Après des tests extensifs, le TaxiBot est à présent utilisé en conditions réelles à l’aéroport de Francfort.

A la conférence de presse du 19 février à Francfort, journalistes locaux et internationaux ont assisté à une démonstration de la technologie du TaxiBot, par un tractage d’un boeing 737 Lufthansa jusqu’à la piste de décollage.

D’après Kay Kratky, membre du conseil allemand du Hub de Francfort de Lufthansa, « Le groupe Lufthansa met en place des normes aux niveaux mondial pour que ses opérations aéroportuaires s’inscrivent dans une logique de développement durable.  Avec des innovations comme le Taxibot, nous ne consommons pas simplement moins de carburant mais nous apportons aussi une contribution significative à la réduction de la pollution sonore et des gazs d’échappements dans les aéroports. » L’utilisation du TaxiBot au Hub de Francfort permettrait d’économiser jusqu’à 2700 tonnes de carburant sur un vol long-courrier par an.

« IAI, ainsi que son partenaire TLD, coopèrent depuis 2007 avec Lufthansa LEOS dans le développement du TaxiBot avec le support des deux fabricants Airbus et Boeing. » selon Yehoshua Eldar, le vice-président d’IAI et directeur du comité en charge du projet TaxiBot. « Taxibot est la seule solution certifiée et opérationnelle dans le monde. Nous sommes fiers d’avoir créé cette révolution écologique et novatrice dans l’aviation commerciale et nous aimerions remercier Lufthansa pour leur soutien sans faille dans le processus de certification et de validation du TaxiBot. La famille des TaxiBot s’étend avec le test du modèle Wide Body (WB), destiné au tractage d’avions bicouloirs comme les Boeing 747 et les Airbus A380. Nous sommes impatients de démarrer les tests en vue du processus de certification, et de faire perdurer notre excellente coopération avec la compagnie aérienne de renom qu’est Lufthansa. »

En conséquence, un protocole d’entente a été signé aujourd’hui entre Lufthansa LEOS et TaxiBot pour les tests de certification du TaxiBot Wide Body. Les tests se feront sur un Boeing 747-400 de Lufthansa.

« Le développement du TaxiBot représente une véritable étape dans le développement d’opérations aéroportuaires moins polluantes. L’utilisation de ce tracteur d’avion en situation réelle signifie que nous franchissons le prochain pas vers nos objectifs à long terme : un tractage des avions respectueux de l’environnement menant à une assistance aéroportuaire globalement écologique » déclare Peter Unger, Directeur général de Lufthansa LEOS.

 



TLD © 2020 All rights reserved