20 Jan 2015

TaxiBot signe un protocole d’entente avec Air France

15 Octobre 2014- Israel Aerospace industries (IAI) et TLD ont signé un protocole d’entente avec Air France pour évaluer le fonctionnement du système TaxiBot. Ce test s’effectuera sur la flotte d’avions bicouloirs de la compagnie aérienne française à l’aéroport de Paris Charles de Gaulle.

IAI,TLD et Air France formerons un groupe de travail unique pour étudier les avantages économiques et opérationnels du TaxiBot sur les avions bicouloirs d’Air France. L’impact du TaxiBot sur les opérations de tractage de CDG sera étudié ainsi que ses bénéfices écologiques. Le TaxiBot prévoit en effet une réduction substantielle des émissions de CO2 et de NOx ainsi qu’une forte baisse des nuisances sonores. Ce protocole d’entente pourrait être étendu à des tests de faisabilité en coopération avec Aéroports de Paris pour le 2e trimestre de 2015.

Le protocole d’entente fût signé après une étude préliminaire concluante, réalisée par l’équipe d’Airbus de l’aéroport de CDG et par des experts du Service Technique de l’Aviation Civile (STAC). Cette simulation a indiqué qu’une flotte de 16 Narrow Body TaxiBot et 7 Wide Body TaxiBot sera tout à fait capable d’opérer de manière optimale à CDG.

Le TaxiBot, un système semi-robotique, contrôlé par le pilote, ayant pour but de tracter les avions de la porte d’embarquement à la piste de décollage et inversement, a terminé sa certification à l’aéroport international de Francfort. Les tests furent effectués sur un avion B737 de Lufthansa et sous l’observation de l’EASA et de CAAI.

Le Wide Body TaxiBot a commencé des tests effectifs à la nouvelle usine de TLD à Sorigny en France, inaugurée en septembre 2014 et dédiée à la production du TaxiBot et autres tracteurs. Le Wide Body TaxiBot conviendra à tous les avions à double fuselage : A330, A340, A350, A380, B747, B767, B777 et B787. La certification de WB TaxiBot pour des avions bicouloirs est prévue pour le premier trimestre de 2015 et a pour but d’obtenir l’STC pour la fin de l’année.

Le TaxiBot peut être utilisé pour des avions à fuselage simple ou double sans les alourdir ou réduire leurs espaces de chargement puisqu’aucune modification de l’avion n’est nécessaire. Une baisse significative de consommation de Kérosène est réalisée avec le TaxiBot, et ce, pour tout type d’avion.



TLD © 2019 All rights reserved