15 Mar 2016

TLD relève le défi de refroidissement des avions à fuselage large

TLD a développé une unité de refroidissement « négative » afin de refroidir plus efficacement la cabine des avions gros porteurs, tel que l’Airbus A380. C’est une tâche particulièrement difficile dans les régions les plus chaudes du globe. L’unité de refroidissement, connu sous le nom de SCU ( Subcooling Unit ou Unité de refroidissement négative), reçoit d’un pré-conditionneur de l’air climatisé de 2°C à 5°C et le délivre à l’avion en température froide, négative, entre -9°C à -11°C (12 à 16°F). Cette opération permet de conditionner la cabine à une température agréable en moins d’une heure.

Challenges :
L’Airbus A380 est l’avion présentant le plus gros challenge en termes de refroidissement. En effet, son imposant volume intérieur, sa capacité « passagers » élevée, ses systèmes de divertissement en vol et sa surface extérieure importante le rendent particulièrement difficile à réfrigérer. Par ailleurs, l’agencement de ses gaines techniques créé un obstacle puisque les quatre connecteurs extérieurs (GAC – Ground Aircraft Connections) convergent en un unique canal de refroidissement avant que l’air n’atteigne la cabine ; ce qui limite considérablement la capacité d’apport d’air dans la cabine, aux endroits qui en ont le plus besoin. Pour ces raisons, 2 machines de pré-conditionnement (donor PCA) ainsi que 2 SCU TLD permettent facilement de refroidir un avion à deux étages même lorsqu’il est parqué en conditions de chaleur extrême.

Jusqu’à aujourd’hui Airbus interdisait l’usage d’air froid négatif pour refroidir l’A380. Cela rendait clairement impossible un refroidissement rapide même avec les plus grosses unités PCA mobiles. Prodiguer de l’air froid négatif présente d’autres défis techniques comme la création de givre à l’intérieur de la gaine de l’unité PCA ce qui réduit le flux d’air jusqu’à l’avion et diminue donc son refroidissement. Si l’usage d’air froid négatif n’est pas géré correctement de la neige peut également se former. Si elle est envoyée à l’avion, elle peut générer une humidité excessive ou un blocage de la gaine de l’avion pouvant résulter en un éventuel dommage. La SCU TLD résout tous ces problèmes par son procédé unique de suppression de l’humidité.


Les avantages de la SCU TLD :

La SCU est extrêmement flexible pour l’utilisateur final. En effet, elle fonctionne avec n’importe quelle marque de PCA et peut être utilisée sur tout avion nécessitant de l’air froid négatif pour un refroidissement beaucoup plus rapide. Elle utilise les méthodes les plus efficaces pour créer de l’air froid négatif, permettant plus d’économies de carburant. Le design de la SCU suit la célèbre philosophie TLD « SREM » : Simple, Reliable, and Easy to Maintain (simple, fiable et facile à maintenir), qui permet au propriétaire de la SCU de bénéficier d’une simplicité d’utilisation, d’une fiabilité accrue, d’une grande facilité de maintenance et d’un coût général de possession globalement bas (TCO).

La Sub-freezing Cooling Unit TLD fournit une solution unique à un problème quotidien difficile à résoudre.



TLD © 2020 All rights reserved